Les entreprises en Afrique sont-elles mal parties avec le coronavirus ?

La frénésie suscitée par le COVID-19 tétanise les populations du monde entier, et les restrictions gouvernementales les obligent à rester chez elles. De quoi mettre l’éducation et l’économie en mode veilleuse.

Du côté de l’Afrique, même si la situation du Coronavirus n’est pas encore arrivée au stade de l’Europe d’après nos observations, et nous ne souhaitons vraiment pas en arriver à ce point, il nous faudrait néanmoins être réalistes et prévoir le pire, selon le Directeur général de l’OMS. Dès lors, s’il arrive que nous nous retrouvions dans une situation similaire où on compte les morts par centaines et les personnes infectées par milliers, nous pouvons dire sans l’ombre d’un doute que NOUS SOMMES MORTS.

En Afrique subsaharienne, nous ne sommes pas prêts à gérer efficacement une crise de cette ampleur. Car mêmes les grands pays de ce monde, notamment le G20 n’étaient pas prêts. Nous vivons en Afrique au jour le jour, qu’il s’agisse des personnes ou des entreprises, surtout les TPE, et dans une moyenne mesure les PMEs. Aucun plan de développement et d’utilisation massive des TIC  n’a été pensé du côté de l’Etat et des entreprises. L’implémentation du digital, du télétravail et du téléenseignement dans les administrations, les entreprises et les établissements scolaires et universitaires, n’est encore qu’à sa phase embryonnaire, en 2020.

Bien-sûr, beaucoup d’africains de cette génération, en ville comme en campagne, sont familiers des emails, de PC, de smartphones, de laptops, de Facebook, de Google, de Whatsapp, de Twitter, et on peut dire qu’ils sont informés à la vitesse de l’éclair sur tous les sujets d’actualités. Cet état de fait, dont la réalité doigtable ne peut être niée par personne, donne l’illusion de vivre au même rythme que le reste du monde grâce à la démocratisation de l’information via les médias et les réseaux sociaux. Mais avec la crise du Coronavirus, on se rend bien compte que la soi-disante « transformation digitale des entreprises et des administrations en Afrique » dont de nombreux discours ont fait l’objet en Afrique ces derniers temps ne signifie pas avoir un site internet, une adresse email, et une page Facebook.

Si les africains ont passé leur temps à organiser de grandes conférences, des séminaires et des masters class sur le digital, c’est à ce moment précis qu’on souhaiterait bien voir les bénéfices de tous ces événements majestueux et sélectifs. Car du côté de l’occident, durant cette période de crise sanitaire chaotique, les nouvelles techniques de travail et d’enseignement à distance sont plus que jamais sollicitées, utilisées et exploitées par la quasi-majorité des personnes confinées chez elles. Dans plusieurs pays africains, nous sommes encore bien loin de satisfaire à une telle exigence que le Coronavirus impose aujourd’hui, ne serait-ce qu’à titre de mesure exceptionnelle ou provisoire à la majorité de salariés, d’enseignants, d’élèves et d’étudiants, pour ne citer que ceux-là !

Avec la crise du COVID-19 qui confine des milliers de travailleurs, d’étudiants, et de fonctionnaires chez eux, on se rend bien compte que la mise en œuvre des concepts d’entreprise numérique, de campus numérique, et d’administration numérique, doit aller plus loin en Afrique, et dès aujourd’hui, pour assurer la continuité des affaires, de l’enseignement et des services publics au citoyens, afin que « rien ne soit plus comme avant », au cas où une prochaine pandémie, catastrophe ou guerre mondiale se déclencherait.

Mais pour parer au plus urgent face au COVID-19 qui nous empeste l’air ici au Cameroun, et risque de nous assigner en résidence surveillée pendant plusieurs semaines, comment une entreprise peut-elle assurer en toute efficacité un service minimum en mode télétravail si ses moyens humains, matériels et financiers le lui permettent ?

La réponse à cette question fera l’objet du prochain article.

Proyot.com, The new spirit of Business in Africa !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s