Recrutez bien votre bras droit pour mieux gérer l’entreprise (fin)

Savoir ce qu’est un bras droit, c’est bien. Être parfaitement compatible avec lui, c’est convaincant. Travailler tous les deux en totale complémentarité, c’est rassurant. Mais au final, c’est la soumission exemplaire du bras droit à l’autorité de son patron qui compte. La soumission exemplaire à l’autorité de son patron, c’est le 3ème critère à prendre en compte pour recruter un bras droit, véritable copilote de l’entreprise, assis à la droite du patron commandant de bord.

La soumission exemplaire à l’autorité de son patron. Qu’est-ce que c’est ? C’est le fait pour le bras droit d’être sous les ordres de son patron et de lui obéir de manière irréprochable, dans le respect de la convention de travail qu’ils ont signé ensemble, et conformément aux lois et aux règlements en vigueur qui régissent les activités de l’entreprise. En d’autres termes, et selon les règles et les principes qui régissent leur collaboration et leurs affaires, le bras droit ne doit en aucun cas agir dans le sens contraire de la volonté et des intérêts de son patron. Sous ce rapport-là, l’abnégation et la fidélité du bras droit envers son patron devront être exemplaires. Au premier doute sur la loyauté de votre bras droit ou d’un candidat potentiel à ce poste, cherchez quelqu’un d’autre. Mieux vaut ne pas avoir de bras droit, que d’avoir un qui soit rebelle à votre autorité.

Toutefois, chers patrons et futurs dirigeants d’entreprises, faites très attention et notez bien ceci : la soumission exemplaire de votre bras droit à votre autorité ne vous sera pas acquise à 100%, si les cinq conditions suivantes ne sont pas réunies : 1) si vous n’êtes pas vous-mêmes un modèle d’exemplarité envers votre bras droit ; 2) si vous ne considérez pas les intérêts de votre bras droit en cas de besoin ; 3) si vous ne connaissez pas le genre de responsabilités qui s’adapte de manière naturelle à votre style d’autorité ; 4) si vous ne proposez pas à votre bras droit un projet dont il sera le principal réalisateur du début jusqu’à la fin ; 5) si vous ne fixez pas clairement les règles de fonctionnement qui assureront la réussite dudit projet.

Maintenant que nous avons terminé avec les trois premiers critères en prendre en compte pour bien choisir son bras droit, concluons cet article en découvrant le meilleur timing pour recruter et confirmer le Numéro 2 de votre entreprise à son poste.

Certains consultants en management et en gestion des ressources humaines conseillent à leurs clients chefs d’entreprises de recruter leur adjoint ou bras droit après quelques d’années d’activités. Notamment lorsque l’entreprise veut franchir un nouveau cap tels que : réorienter une stratégie, développer une nouvelle activité, conquérir de nouveaux marchés, booster les ventes, préparer le successeur du patron. C’est le discours qui avait été tenu à Mr Anonyme Kevouzet, lorsqu’il montait le projet de création de sa petite entreprise. Ses conseillers d’alors lui avaient fait comprendre qu’il n’y avait aucune urgence et aucune importance d’avoir un Vice-gérant de sa très petite entreprise de 4 employés dès la première année d’exploitation. Or c’était à notre sens un mauvais conseil, et une grosse erreur de management, que Mr Kevouzet a finalement reconnu en méditant sur le sort de son entreprise, pendant qu’il était interné à l’hôpital et couché sur son lit de douleurs.

Cette histoire vécue par Mr Kevouzet, nous amène tout simplement à vous démontrer et à vous conseiller qu’il ne faut pas attendre que votre bébé-entreprise grandisse d’abord et ait un an, deux ans ou trois ans d’existence, pour que vous songiez à avoir un bras droit digne de vous seconder efficacement en cas de grave indisponibilité professionnelle pour X ou Y raisons. En principe, la recherche, la sélection, le recrutement et l’intégration du bras droit d’un patron, doivent se faire dès la création et le démarrage de l’entreprise. Car si le commandant de bord est victime d’un malaise en cours de vol, alors, son copilote compétent assurera avec professionalisme et conformément au plan de vol, la continuité du trajet jusqu’à la prochaine escale. Ce principe bien connu et avec lequel on ne transige pas dans le pilotage d’un avion de ligne, est bien valable dans le pilotage d’une entreprise dès sa phase de démarrage et de décollage. Si vous nous avez donc bien compris, le premier employé que doit recruter le fondateur et le patron d’une entreprise doit être son bras droit, à savoir le numéro 2 en ce qui concerne l’effectif et l’exercice du pouvoir. Ce sont en principe ces deux premières personnalités (patron et bras droit) qui doivent collaborer ensemble pour recruter les prochains employés qui s’ajouteront à l’effectif de l’entreprise de manière progressive.

Mais une fois de plus, faites très attention, chers patrons et futurs dirigeants d’entreprise. En phase de création et de démarrage des activités de votre entreprise, votre bras droit doit être opérationnel à vos côtés. Mais ce n’est pas le moment idéal pour le confirmer à ce poste. Dans la pratique, le bras droit que vous aurez recruté au départ sera engagé pour une durée indéterminée, en tant que votre Avant-bras droit (nouveau concept). Ce n’est qu’après qu’il ait été éprouvé durablement à ce poste d’Avant-bras droit (pendant une période de douze ans au moins et quinze ans au plus), que vous le confirmerez officiellement à son poste de N°2, de Vice-Gérant, ou de Directeur Général Adjoint en tant que Bras Droit, s’il a bien accompli toutes ses premières missions pour vous faire gagner.

Mais n’oubliez pas aussi ceci. Si nous avons parlé de bras droit, un terme qui s’emploie au masculin singulier, le bras droit d’un patron de sexe masculin, peut très bien être un adjoint de sexe opposé. A savoir, une femme N°2 de l’entreprise. Et si elle est au même diapason que son boss de sexe masculin, c’est l’assurance d’une belle complémentarité. Qui dit mieux ?

Pour nous résumer et mettre un point final à cet article qui vous a présenté nos conseils basiques pour bien choisir votre bras droit, que devez-vous retenir en trois points ?

Premièrement, le bras-droit du patron d’une entreprise est, au plus, le réalisateur du projet d’entreprise de son patron de A à Z, et au moins, le gestionnaire des affaires internes et commerciales de l’entreprise.

Deuxièmement, les trois premiers critères que vous devez prendre en considération pour bien choisir votre bras droit sont : a) l’existence d’une compatibilité parfaite entre vous, b) l’existence d’une complémentarité totale entre vous, et c) la soumission exemplaire de votre bras droit à votre autorité.

Troisièmement, La recherche, la sélection, le recrutement et l’intégration de votre Avant-bras droit doivent se faire dès la création et le démarrage de l’entreprise, avant de le confirmer comme bras droit douze à quinze ans plus tard, s’il (ou elle) a bien fait ses preuves en accomplissant fidèlement ses premières missions pour vous faire gagner.

Voilà donc ce que vous devez reconnaître avec certitude en matière de choix d’un bras droit, voilà ce qui est la vérité à ce sujet ; à vous d’entendre et de mettre à profit, pour ne pas vous retrouver dans une situation similaire à celle qu’a connue Mr Anonyme Kevouzet entre juillet 2016 et Avril 2017. Pendant les 10 mois consécutifs de son invalidité professionnelle après un grave accident de la circulation, aucun de ses 4 employés d’alors n’a pu faire avancer l’entreprise en son absence. Car ce patron avait carrément négligé et sous-estimé l’intérêt d’avoir un bras droit dès le commencement de son affaire pourtant très prometteuse. Aujourd’hui, 4 ans après, le business de Mr Kevouzet cartonne. Mais cette fois-ci, avec un Avant-bras droit à ses côtés, suite à nos conseils que vous venez de lire, et à la formation que nous lui avons suggéré de suivre pour mieux exercer son autorité de patron.

Formez-vous pour bien recruter votre bras droit

Proyoteach organise à l’attention des entrepreneurs et futurs créateurs d’entreprises Les Mini-Ateliers de Formation « Apprenez à bien recruter votre premier collaborateur ? «  et « Apprenez à bien exercer votre autorité de patron ». Pour participer, inscrivez-vous dès maintenant en cliquant ici.

Pour lire la première partie de cet article, cliquer ici.

Proyot.com, The new spirit of Business in Africa !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s